Antenne CAME 868 MHz TOP-A862N

Réf : CAME-001TOP-A862N

-41%
Prix :

32,98 €

19,50 €

dont 0,84 € d'éco-taxe

Description

Antenne fréquence 868 MHz CAME - 001TOP-A862N :

Cette antenne a été spécialement conçue pour améliorer la réception de votre automatisme CAME. Il s’agit d’un modèle indiqué pour les récepteurs opérant sur la fréquence de 868 Mhz. A noter que ce produit est livré sans câble.

Les + produit de l'antenne CAME :

- Simple et efficace
- Discret 

GARANTIE 3 ANS

Les antennes GSM sont-elles réellement nocives ?

L’installation des antennes GSM est un sujet particulièrement discuté. Les puissances d’émission de ces antennes sont de plus en plus vues d’un mauvais œil, bien qu’elles soient réglementées par des seuils dans chaque pays. Ce sont justement ces valeurs de seuil qui ont animé les débats. Les réglementations en questions sont sources de polémiques envers les opérateurs de téléphonie mobile. En France, la loi existe de ces opérateurs un niveau d’exposition au champs électrique compris entre 40 et 60 V/m ; le seuil fixé pour les télécommunications mobiles (entre 800 et 2600 MHz) est au maximum de 61 V/m.

Les enjeux autour du niveau de seuil

Certains pays fixent des seuils d’exposition à ne pas dépasser : 3 V/m en Autriche et au Luxembourg ; 4 V/m en Suisse ; 6 V/m en Italie, en Pologne, en Russie et en Chine ; 40 à 58 V/m en France… La France est donc bonne dernière sur ce niveau de seuil. Mais on va voir que, dans la réalité, les niveaux de seuils sont bien plus bas que les niveaux théoriques.

Depuis quelque temps, des débats apparaissent concernant une revue à la baisse de ces seuils à 0.6 V/m, soit 100 fois moins que le seuil maximum actuel – c’est ce seul que brandissent les associations « anti-ondes », un seuil jugé trop arbitraire par les opérateurs et qui ne correspond pas à grand-chose. Même la célèbre Agence nationale de sécurité sanitaire et de l’alimentation a jugé ce chiffre infondé.

Pour la petite histoire, cette valeur aurait été obtenue suite à une expérience autrichienne, jamais reproduite depuis, sur une éventuelle perturbation de l’électroencéphalogramme durant les phases de sommeil par les ondes GSM. Mais comme le précise le dossier très complet de Canard PC, « Personne n’a pu reproduire la conclusion originale, prouvant par là même qu’elle était due à un biais quelconque… Bien entendu, ces deux études de réplication sont ignorées par les anti-ondes (…) La valeur « limite » de 0.6 V/m a donc autant de justification scientifique que l’existence du monstre du Loch Ness. »

Cela a tout de même suffit aux pouvoirs pour lancer des campagnes de mesures d’exposition dans 16 zones pilotes. Les résultats fournis sont sans appel : 90 % des niveaux d’exposition modélisés sont inférieurs à 0.7 V/m et 99 % inférieurs à 2.7 V/m, alors que les valeurs limites réglementaires sont comprises entre 40 et 61 V/m pour les fréquences utilisées par la téléphonie mobile.

Un seuil à 0.6 V/m est-il réaliste ?

Malgré tout, il reste des champss où les valeurs de champs étaient comprises entre 1 et 4 V/m, ce qui est toujours très acceptable, mais qui a poussé les autorités à demander des simulations pour un abaissement global à 0.6 V/m. Mais alors, quelles conséquences pour les opérateurs ? Car un tel abaissement de puissance implique forcément un manque énorme en termes de couverture. La conclusion de cette étude ne plaît donc à personne puisqu’il faudrait tripler le nombre d’antennes, ce qui est impensable car les opérateurs ont déjà du mal à négocier leurs emplacements ; pire encore, la couverture indoor, c’est-à-dire dans les bâtiments, diminuerait de 80 %, laissant apparaître de gros trous de couverture. Quelles solutions donc pour convenir à un accord entre les opérateurs, les associations et l’État ? Comment arriver à 0.6 V/m tout en gardant une qualité de service satisfaisante ?

Les solutions concrètes envisageables

La première option consisterait à baisser la puissance des antennes à 0.6 V/m. C’est une solution gratuite et plus facile à mettre en œuvre car il suffit de baisser les puissances d’émission des antennes ; mais le problème a été soulevé précédemment : une telle baisse de puissance conduira à des zones d’ombre en termes de couverture ; cependant, la puissance d’émission des téléphones n’augmenterait pas puisque les conditions de communication mobile ne changent pas.

La seconde option consisterait à éloigner les antennes. Cette solution est sans doute la meilleure, mais celle qui se présentera sur les 4 cas de figures les plus rares. En effet, éloigner les antennes de 300 à 500 m suffirait pour baisser considérablement l’exposition aux champs électriques des habitations les plus proches des antennes. Cette configuration n’est applicable que sur les zones de campagne car en ville, les zones non occupées pour déplacer ces antennes sont quasi inexistantes.

La troisième option consisterait à surélever les antennes. Les situations où le niveau d’exposition est le plus élevé se retrouvent dans les logements en hauteur, situés à proximité d’une antenne de même hauteur. Par exemple, sur un immeuble de 4 étages, situé à 80 m d’une antenne, elle-même sur un immeuble de 5 étages, on mesure des niveaux de 0.8 à 2.5 V/m du premier au quatrième étage. Le fait de surélever l’antenne présenterait plusieurs avantages. Tout d’abord, les immeubles voisins sont sortis du faisceau de l’antenne ; par ailleurs, cela offrirait une meilleure couverture car, du fait de sa hauteur, l’antenne couvrira plus de surface au sol et plus loin. Cependant, cette solution coûtera cher car elle nécessitera un permis de construire et une intégration plus complexe de l’antenne.

La quatrième option consisterait à réorienter les antennes. L’implantation d’une antenne tient compte essentiellement de deux facteurs : le tilt, qui permet d’orienter le faisceau dans le sens de la longueur ; puis, il y a l’azimut de l’antenne (sa direction par rapport au nord) : il y a généralement trois antennes pour couvrir les 360° ; des modifications d’azimut peuvent donc être intéressantes dans le cas où un immeuble se trouverait à proximité et dans le faisceau.

La cinquième option consisterait à multiplier les antennes. Le fait de diminuer la puissance des antennes entraînerait une forte baisse de couverture ; multiplier les antennes permettrait donc de combler ce manque. Malheureusement, cette solution est très peu envisageable car elle est extrêmement coûteuse et les opérateurs ont déjà beaucoup de mal à implanter leurs antennes.

La dernière solution serait le compromis niveau d’exposition/qualité. Elle est hautement envisageable car jusqu’à présent, uniquement des facteurs de coûts et de qualité entrent en compte dans l’architecture des antennes. Dans le cadre d’une baisse de puissance à 0.6 V/m, il faudra faire des compromis ; les personnes qui demandent une meilleure couverture réseau et celles qui réclament une baisse de puissance sont souvent les mêmes.

Garantie

Ce produit est garanti par le réseau de la marque CAME pour une durée de 3 ans sous réserve d’un montage et d’une installation conformes au mode d’emploi et d’une utilisation dans des conditions normales

Il vous suffit de prendre contact avec nous pour un premier diagnostic et nous vous assisterons jusqu’à la résolution complète d’un éventuel dysfonctionnement en parfait intermédiaire.
Notre centre SAV situé au 10 rue Léo Lagrange, 27950 ST MARCEL est le point d’entrée pour diagnostiquer plus précisément la panne, réexpédier et suivre , si besoin, le produit au réseau du fabricant, contrôler en retour la bonne réparation et vous réexpédier la marchandise. Hormis les frais d’expédition, nous prenons en charge l’ensemble des frais de transport supportés afin de faire réparer et de vous réexpédier votre produit.
Tout naturellement, votre garantie sera prolongée du nombre de jours pendant lequel ce sera déroulée cette intervention.

Extension de Garantie ZEN (5,90 €)

  • 5 ans pour vos portails et 2 ans pour vos équipements!
  • Une ligne téléphonique privée et exclusive
  • Retour de produit à notre charge

Caractéristiques

- Fréquence : 868 MHz
- Conçu pour les motorisations de portail CAME
- Câble non fourni

Avis

Evaluez votre produit :
Rappelez-moi
Gratuitement !

Patientez...

Vous venez d'ajouter ce produit a votre panier


{{var product.name}}